Membres du mois de Mai

Pseudo Profil // MP Pseudo Profil // MP
COSMOPOLIA ROAD


Partagez|

Ryk' # From South Africa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Invité
Invité

MessageSujet: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 20:47


{ Rykaard Aïke Van Houten }


« It's like wearing high heels with a tracksuit. Being truly zef takes guts. »
ft. Ash Stymest

✗ Moi, moi & moiSalut ! Malgrè mon nom à rallonge, certains me surnomment Ryk'. Je suis né le 10 Mars à Johannesburg en Afrique du Sud, ce qui me donne 23 ans. Je suis Sud Africain d'origine Néerlandaise. Dans la vie, je suis DJ. Sinon je suis Pansexuel et d'ailleurs toujours libre pour une charmante demoiselle ou un beau jeune homme. Mon pêché ? C'est la Luxure et je me suis découvert un don dans l'électricité, mon premier pouvoir étant l'Electrocharge (vous ne savez cependant pas encore que vous disposez d'un don, à découvrir en RP).
✗ Mon caractère Comme tout le monde, j'ai mes qualités et mes défauts. Commençons par ce qu'il y a de bon en moi : Créatif, Sociable, Énergique & Toujours de bonne humeur. Passons maintenant du côté obscure de la force : Infidèle, Vulgaire, Fêtard & Insolent. Satisfait de découvrir en moi un ange & un démon ?
Il est temps maintenant de passer aux choses sérieuses et de creuser un peu mon personnage.


✗ Mon péché

En 5 lignes, donnez nous un peu plus d'informations sur votre péché. Pourquoi s'est il développer ? Comment arrivez vous à vivre avec ? Est ce qu'il a tendance à vous aider dans la vie ou, au contraire, à être un véritable vice ? Bref, soyez inventif pour nous confier ce que vous ressentez par rapport à ce défaut qui vous représente.


✗ mon jardin secretVotre secret ? Je cuisine super bien, comme un vrai chef dans un palace à Paris. J'aurais pu devenir un grand chef, mais j'ai préféré tout laisser tomber pour la musique
Votre force ? Ma gnaque. Quand j'ai un objectif en vue je fais tout pour y parvenir
Votre faiblesse ? Mon tempérament de feu. ça me joue des tours, parfois d'être excessif en tout, aussi bien en positif qu'en négatif. Pas de demie mesure avec moi soit tout est blanc ou tout est noir. J'ai décidé de vivre ma vie à 200 à l'heure, sans avoir de regrets
Votre vocation ? Comme dit précédemment... Au début j'étais destiné à devenir cuisto, ayant quitté l'école assez tôt je suis sorti de mon ghetto grâce à la cuisine. Mais j'ai décidé de tout quitter pour la musique, fatigué de ce monde superficiel des grands restaurants avec leur clientèle aisée. Je suis revenu là où j'ai grandi et j'ai commencer à mixer pour quelques groupes de rap. J'ai voyager, pas mal. En Angleterre où j'ai découvert le mouvement dubstep, au Japon aussi où il y a une scène electro assez underground... En Amérique, un peu partout sur les cinq continents à vrai dire. Puis me voilà en Australie pour l'instant. Je m'y plait bien, j'exporte le mouvent Zef d'Afrique du Sud, je mixe dans quelques clubs en vogue et je vit grâce à ma passion. De tout petit, j'ai toujours aimé la musique... Faut dire que dans notre ghetto, le rap c'est un peu la seule chose qu'on a. Avec le temps je me suis ouvert à d'autres styles musicaux, même si mixer pour des rappeurs et dans des clubs hip hop reste ma principale activité. Je suis DJ dans quelques soirées Dubstep aussi.
Vos passions/loisirs ? La musique, le monde de la nuit, mixer. Voilà ma passion principale... Puis la cuisine aussi. Cuisiner, ça me détend et je me vide la tête en préparant des bons petits plats.
✗ En savoir plus ? Votre fantasme? Je crois bien que j'aimerai tester le SM.
Votre couleur ? Le bleu, comme mes yeux. Original hein?
Votre plus grand rêve ? Être reconnu comme DJ
L'animal qui vous représente ? Un hibou, ou n'importe quel autre truc qui vit la nuit. Vous avez déjà vu une boite de nuit ouverte le jour?...
Votre phobie ? J'ai peur de vieillir. J'aimerai rester jeune éternellement
Votre situation financière ? Plutôt correcte, ça me suffit pour vivre sans avoir peur qu'un huissier débarque chez moi.
Votre film/livre préféré ? J'aime pas lire, et je regarde pas la télé. Mais j'vais dire Requiem for a dream, un classique.

✗ Behind the screen

Dans la vraie vie, mon pseudo c'est : undead burger ou magical whore. Je suis de sexe féminin et je vis en Françe. J'ai 18 ans ans. Je suis actuellement en 1ere L via le CNED & je cherche du taff à côté en mi-temps et je peux me connecter facilement 7j/7. J'ai choisi d'interpréter un personnage inventé. Je suis quelqu'un de très respectueuse, donc mes avatars/signs de ma fiche ont été fait par tumblr &... Quand j'ai vu le forum, je me suis dit Yepaaaa enfin un city qui m'intéresse!. D'ailleurs, je l'ai connu il y a longtemps et j'ai fouillé mon historique pour le retrouver car à l'époque je n'avais pas le temps pour un nouveau perso Si je veux un parrain ? oui pourquoi pas! ça peut être utile pour s'intégrer.

Code:
Ash stymest ✐ <a href="http://cosmopolia-road.forum-canada.net/t883-ryk-from-south-africa#19967">Rykaard A. Van Houten</a>







Dernière édition par Rykaard A. Van Houten le Lun 29 Oct - 3:33, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 20:47

✗ When I was a child

Soweto. C’est là-bas que j’ai grandi, en étant l’un des seuls blancs dans un ghetto noir. J’ai du m’y faire. Enfant ça m’était égal que mes copains avec qui je jouais au foot après l’école soient noirs, ne soient pas de la même couleur que moi. C’est seulement plus tard, en grandissant que j’ai finit par comprendre qu’on était différents eux et moi. Que pour eux, c’était plus dur que pour les blancs. Toujours est-il que j’ai eu une enfance plutôt banale, malgré la misère et la criminalité très présentes dans cette région, dans cette banlieue pauvre pourtant pas vraiment loin de Johannesburg qui rappelons le a la réputation d’être l’une des villes les plus dangereuses du monde. J’allais à l’école, je jouais avec mes copains et j’emmerdais ma petite sœur Florentijntje en lui tirant les cheveux et en la poussant dans la boue. J’étais un gamin tout à fait normal, un garçon plein d’énergie mais pas vraiment différents des autres enfants de mon âge. Je me souviens encore des après midi chez mon ami Nelson. Un noir bien sûr, mais peut importe ce n’est pas la couleur qui compte. Il vivait avec sa grand-mère, sa mère s’étant barrée peu après sa naissance pour refaire sa vie avec un riche. On mangeait du gâteau au chocolat et des tartes aux pommes, et puis on allait jouer au ballon dehors, dans la rue avec les autres gamins du coin. J’ai eu une enfance tranquille, j’ai grandi comme n’importe quel autre petit garçon en faisant des bêtises, sans grande importance.

A l’école j’étais pas le premier, mais pas le dernier non plus, j’étais dans la moyenne tout simplement et mes parents se plaignaient, en me disant que je pourrai sans doute faire mieux si j’étudiais un peu plus au lieu d’aller faire les 400 coups avec Nelson. C’est comme un frère pour moi, on a grandi ensembles et même si après nous avons pris des chemins différents nous sommes toujours en contact. Finalement, je dirais même qu’en étant plus souvent chez lui que chez moi, je suis plus noir que blanc de par mon éducation.

L’année de mes dix ans, mon père a eu une augmentation au boulot. Alors, on a quitté le ghetto pour un quartier plus chic, un quartier blanc. Je n’aimais pas ça, cette petite vie tranquille au milieu de la classe moyenne voir aisée, l’ambiance de Soweto me manquaient. Je sais bien que j’aurais du être content d’avoir eu une jolie maison et de vivre dans un quartier où tu ne risque pas de finir dans un gang… Mais régulièrement, je retournais dormir chez Nelson les week-ends, c’est là-bas que je me sentais vraiment à ma place. On a beau dire que l’apartheid c’est finit… Ce n’est pas totalement vrai. T’as toujours les noirs d’un côté et les blancs de l’autre, qui ne se mélangent pas. Et moi, j’ai beau être blanc comme un cul… Je préfère nettement la vie dans les quartiers noirs.

✗ L'adolescence c'est comme l'art: tout le monde critique mais personne comprends.

Me voilà donc adolescent, toujours à traîner dans les ghettos noirs avec Nelson à mes côtés. L’école ? C’est finit. Je travaillais à mi-temps dans un resto chic de la capitale pour un salaire de misère car j’étais juste apprenti, et je continuais un peu les cours pour passer un diplôme en cuisine. J’avais quitté ma famille l’année de mes seize ans après avoir demandé à être émancipé. J’étais retourné vivre à Soweto et j’étais libre, je me sentais chez moi. Alors certes… La situation ne s’était pas arrangée, mais rien n’avais vraiment changé. Avec Nelson on s’était pris un petit appartement dans un quartier malfamé, en collocation. Il était seul, maintenant que sa grand-mère était morte. On n’avait pas les moyens d’habiter ailleurs, mais en même temps là-bas c’était chez nous. On connaissait tout le monde, et tout le monde nous connaissait. J’avais beau être une fois de plus le seul blanc du coin, j’étais intégré et tout le monde se foutait bien de savoir de quelle couleur j’étais. Alors ouais, parfois ils me taquinaient mais rien de bien méchant.

Le soir on sortait, comme tous les jeunes du coin. Un peu par hasard je me suis retrouver à mixer pour la première fois dans une soirée chez des amis. Du matos de merde, mais peu importe. C’est comme ça que j’ai appris à mixer, avec ce type qui s’appelait Chimbetu. J’ai économisé, acheter du matos d’occasion et j’ai commencé à m’entraîner. Pas la suite, j’ai animé quelques soirées dans le ghetto où avaient lieu des battles de rap, envoyant le beat aux rappeurs qui s’affrontaient à coup de rimes cinglantes. Puis un jour, j’ai décidé de quitter la cuisine. J’avais 19 ans à l’époque, et j’ai tout plaqué pour devenir DJ, vivre de ma passion et voyager. J’étais pourtant doué, derrière les fourneaux. On me promettait un bel avenir de chef cuisinier, mais je dois dire que ça m’intéressait pas plus que ça. La cuisine, c’est plus un passe temps qu’une véritable passion. Et puis… ça m’emmerdait cette clientèle aisée, pétant plus haut que son cul.

Comme tous les autres du coins, je suis devenu un adepte du mouvement Zef. Un mouvement sud africain, à la base porté par les blancs. Des vêtements de récup' super kitsch et has been, fagoté comme l'as de pic. Mais c'est ça, le Zef: le SWAG à moindre cout. C'est quelque chose d'indescriptible, de difficile à expliquer... Mais c'est comme quand tu joues à un jeu vidéo et que t’atteins le level final : le Zef, c'est le niveau suivant. Le style ultime venu tout droit d'Afrique du sud, extravagant à souhait et 100% authentique.

✗ Les voyages forment la jeunesse



E.N.G.L.A.N.D
Nelson s’est marié très jeune. Il est tombé amoureux d’une fille, et a décidé de faire sa vie avec. On ne s’est pas engueulés, j’ai même été son témoin lors de son mariage. Mais suite à ça… Je ne pouvais bien évidement plus vivre avec lui. Vous m'imaginez là au milieu avec sa femme et lui? Sans compter qu'ils allaient avoir un gosse dans peu de temps, je me voyais pas là, avec le gosse dans les pattes à jouer les nounous pendant qu'ils travaillaient de jour. Après la naissance du petit Jonathan dont je suis l'heureux parrain, j'ai annoncé mon départ à Nelson et Lisa.

Alors j’ai fait mon sac, pris quelques thunes et j’ai décidé de partir, de voyager et de voir un peu ce qu’il se passait ailleurs. J’avais vingt ans, jamais rien connu d’autre que Johannesburg et ses environs et j’ai filé en Angleterre. J’avais toujours voulu connaître l’Europe, et Londres en particulier. C’est vraiment une super ville, Londres. La vie y est chère certes, mais c’est vraiment un endroit super sympa où il fait bon vivre. Climat de merde, des gens avec un accent bizarre et de la bouffe parfois étrange, mais ça vaut le coup d’y aller au moins une fois dans sa vie ne serai-ce juste que pour voir. Là-bas, j’ai découvert le mouvement dubstep. Une sonorité assez agressive au premier abord, mais c’est plutôt intéressant finalement.

Là-bas dans un premier temps j’ai travaillé comme cuisto dans un pub, pour payer ma chambre à l’auberge de jeunesse et pour bouffer à la fin du mois, sachant très bien que mes économies ne dureraient pas éternellement. En allant de club en club, en y allant au culot avec les patrons en leur disant que j’étais meilleur que leur DJ et que je pourrai mettre une ambiance de malade, j’ai finit par trouver une place dans une boite de nuit assez branchée de la capitale. Alors j’ai donné ma démission au pub, et commencé à mixer dans cette boite. J’y suis resté quelques mois, pour faire danser les Londoniens jusqu’au bout de la nuit. Neuf mois en tout… Londres est une ville vivante, jeune et dynamique.

J'ai également pu participer aux DMC, où j'ai finit cinquième. Une belle prestation, pour un jeune de mon âge, un gars qui débute et qui a tout appris par lui-même... Aucun DJ Sud Africain n'a jamais réussi à intégrer le top 3 des DMC... J'espère y parvenir un jour, et devenir le premier sud africain à avoir sa place sur ce prestigieux podium.

Mais j’avais envie de découvrir autre chose. Je voyais déjà plus grand et j’avais envie de découvrir l’Amérique. Un pays qui m’avait toujours fait rêver, et que j’avais envie de connaître par moi-même. J'ai mis des sous de côté, et réservé un aller simple pour Miami. Pourquoi Miami et pas ailleurs?... Aucune idée, peut-être à cause du climat plus clément qu'en Angleterre, qui me rappellerai un peu mon Afrique natale. Monsieur Bridgestone a été déçu, que je parte. Il m'aimait bien, et les clients de sa boite m'appréciaient... Mais au moins, je partais avec une lettre de recommandation en poche, pour trouver du taff là-bas.

A.M.E.R.I.C.A
Miami… Y a pas à dire c’est une ville de fêtards ! Je suis arrivé là bas l’été de mes vingt et un ans… Et bien sur, j’ai rapidement pu trouver une place de DJ pour animer des soirées sur les plages. J’ai fait danser les étudiants qui étaient en vacances, puis après… Plus rien. J’ai commencé à galérer à trouver du taff comme DJ, et j’ai décidé de partir pour New York où on m’avait dit que j’aurais peut-être un peu plus de chance pour trouver quelque chose. Miami, c’était sympa néanmoins… Plutôt cool comme ambiance, assez décontracté et chic à la fois. Le soleil, les filles, la plage… C’est vraiment extra comme endroit. Une fois à New York j’ai effectivement trouvé quelque chose dans un club. Trop chic à mon gout, je ne suis pas resté bien longtemps, à peine deux moi. Direction Detroit, avec sa culture hip hop ultra présente. De tout mon voyage à travers les USA… C’est sans doute là-bas que je me suis le plus éclaté, où je me suis senti le mieux. C’est la misère là-bas c’est sur… mais je me sentais à ma place, dans ce truc pourrit où j’animais de nouveau des battles de rap, et mixant pour quelques rappeurs qui tentaient leur chance en sortant une demo. Souvent il n’y avait que des noirs. Mais après tout, j’ai grandi dans un ghetto noir moi aussi, si bien que j’oublie parfois que je suis blanc. Aller là-bas c’était un peu comme rentrer au pays. J’ai rencontré une fille. Une afro-américaine qui s’appelait Lindsey. J’étais bien avec elle, mais j’ai tout fait foiré quand elle m’a retrouvé au lit avec sa cousine.

J’ai dû partir, pour ne pas risquer de me faire tuer par son frère qui était à la tête d’un gang. L’été arrivant, je suis reparti au soleil, à Vegas, la cité du vice. Cette ville porte bien son nom… Je me suis laissé avoir, j’ai trop picolé et je me suis retrouvé marié à une streap teaseuse. J’ai divorcé le jour même… Vegas ne m’a pas vraiment plu. Là-bas, j’ai rencontré un mec, Kyoshiro. Il était DJ aussi, et était en vacances à Vegas avec des amis. Quelques jours après, j’ai pris la décision de partir au Japon avec lui, pour découvrir Tokyo.

J.A.P.A.N
Partir au Japon c’est sans doute la chose la plus dingue que j’ai faite. Je ne parlais pas un seul mot de Japonais, seulement l’Anglais et l’Afrikaans… autant dire que ça n’aide pas. J’ai emménagé chez Kyoshiro, dans un petit quartier tranquille de la capitale. Il avait fait une fac d’Anglais, avant de devenir DJ, alors il parlait plutôt bien ma langue pour un Japonais. Il m’a appris les base de sa langue, m’a expliqué sa culture et m’a traîné dans différentes soirées elctro pour me montrer ce qu’il se fait au Japon. C’est vraiment un truc de malade, là-bas. On imagine les Japonais super sérieux. C’est le cas, l’ambiance en boite en Asie ce n’est pas la même que dans le reste du monde… Mais ces gars là sont super créatifs. J’ai cherché du taff, avec l’aide de Kyoshiro et j’ai trouvé une place dans une boite à Akihabara, le quartier geek et branché nouvelles technologies. J’ai réussi mon pari, j’ai appris le Japonais, et découvert Tokyo qui est sans doute la ville la plus cool du monde. Encore plus que Londres… C’est carrément une ville du futur, avec ses buildings et les publicités géantes, le look ultra déjanté des jeunes des quartiers branchés et tous les gadgets électroniques. Je me suis attaqué à la vague hardcore, que je n’avais jamais vraiment exploré en tant que DJ et j’ai réussi à faire danser les Japonais le vendredi et le samedi soir. Le reste du temps, j’avais trouvé un boulot dans un super marcher du coin. Pas un truc ultra passionnant, mais disons qu’en mettant des prix sur des boites de conserve et en rangeant des boîtes de tampax je pouvais squatter chez Kyoshiro en ayant la conscience tranquille, en payant une partie du loyer et des factures.

Tokyo m’as tellement plu que j’y ai passé un sans m’en rendre compte. Il était temps pour moi de repartir, ne pouvant pas y rester plus longtemps à cause de mon visa qui allait expirer. Mais j’ai promis à Kyoshiro de revenir le voir. De revenir à Tokyo. C’est vraiment l’endroit le plus cool du monde, d’après moi. Une ville qui bouge tout le temps, une ville moderne et active où t'as toujours quelque chose à faire.

✗ Kangourous & Koalas


Après l’Afrique, l’Europe, l’Amérique… Il ne me restait plus qu’un continent à découvrir, et à faire danser : l’Océanie. C’est donc là-bas que j’me suis rendu, sans trop savoir où aller… Et finalement, j’ai opté pour Adélaïde étant donné qu’il y avait un vol direct le jour même où j’ai décidé de quitter Tokyo. Je ne connaissais l’Australie qu’à travers les livres de Géographie à l’école. Depuis mon départ d’Afrique du sud, 3 ans s’étaient écoulés, 3 années durant les quelles j’ai fait du chemin et fait danser les gens autour du monde. Maintenant j’en étais certain : je devais être DJ, j’étais fait pour ça.

J’ai posé mes bagages il y a peu en Australie. Et quelques jours plus tard, il a commencé à se passer des trucs étranges en ville : je venais d’emménager à Luxuria, où j’avais trouvé l’appartement de mes rêves pour pas cher, un endroit où dormir au calme le jour, et pas très loin de la boite de nuit où j’avais réussi à trouver un job. Je sortais faire deux courses avant que les magasins ne ferment, il devait être dix neuf heures. J’suis descendu au super marché, et là j’ai vu des gens se jeter des boules de feu à la gueule, et un enfant créer un mini tsunami dans son berceau. Ça m’a perturbé, si bien que j’ai récupéré ma monnaie et que je suis rentré chez moi sans demander mon reste.

Un article est paru sur internet peu de temps après, parlant justement de ces phénomènes étranges aux quels j'avais moi-même assisté. Je sens que ma vie à Adélaïde va devenir mouvementée et intéressante. C’est sans doute le destin qui m’a envoyé ici !


Dernière édition par Rykaard A. Van Houten le Jeu 1 Nov - 14:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 20:47

What a Face


Dernière édition par Rykaard A. Van Houten le Lun 29 Oct - 3:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 20:49

Bienvenuuuuuuuuuuuue sur Cosmopolia Road !

Ash Stymest
Une fois que je vois des +1 et +2, c'est que c'est une fiche qui promet ! J'ai hâte de la lire *-*
& bonne continuation ! Et si tu as la moindre question, n'hésite pas à la poser !


Dernière édition par Calium N. Havenford le Dim 28 Oct - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 20:49

Welcome, bienvenue, bonne chance pour ta fiche Smile!
Revenir en haut Aller en bas

« Envie. Tristesse du bien d'autrui. »

avatar
« Envie. Tristesse du bien d'autrui. »
► Vertue : 1145
► Sexe : Féminin
► Age IRL : 33
► Messages : 117
► Inscription : 11/08/2012
► Avatar : Emma Watson

Un peu plus sur toi
Pouvoir:
Relations:

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 20:50

Bienvenue parmi nous, et bon courage pour ta fiche. Merci de ton inscription, si tu as des questions, n'hesite pas le staff est là pour y répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 20:52

Merci charmantes demoiselles ~
Revenir en haut Aller en bas

« L'amour déçu pardonne. L'orgueil humilié ne pardonne pas. »

avatar
« L'amour déçu pardonne. L'orgueil humilié ne pardonne pas. »
► Vertue : 331
► Sexe : Féminin
► Age IRL : 27
► Messages : 240
► Inscription : 23/07/2012
► Avatar : Troian Bellisario

Un peu plus sur toi
Pouvoir:
Relations:

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 21:11

Welcomeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 21:22

Merci jolie nymphe des bois What a Face
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 21:25

Bienvenue à toi ! Ash !!!
Je réclame d'office un lien qui claque ! XD
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 21:26

Merci Very Happy et pas de soucis pour le lien ~
Revenir en haut Aller en bas

« La paresse est l’oreiller du diable. »

avatar
« La paresse est l’oreiller du diable. »
► Vertue : 2788
► Sexe : Masculin
► Messages : 73
► Inscription : 10/08/2012
► Avatar : Willa Holland

Un peu plus sur toi
Pouvoir:
Relations:

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 21:46

Bienvenue ^^

_________________
« LouK moi bien ! Fais gaffe à toi petit chenapan ! Prends garde à toi, car je ne vais pas me laisser marcher sur les pieds ! Non, non ! Si cela ne te convient pas, tant pis pour toi vraiment ! Va te faire voir ! Et encore là, j'use de poésie.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Dim 28 Oct - 22:48

Bienvenue parmi nous !! Un peu de masculinité va bien nous faire du bien par ici :3
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Lun 29 Oct - 3:22

Merci Lou Smile

Ouep Sam' c'est sur :p j'ai l'impression qu'il y a pas mal de nanas ici!
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Lun 29 Oct - 17:51

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Lun 29 Oct - 18:35

Bienvenue ^^ Tu es motivé dis donc ^^ C'est super!
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Jeu 1 Nov - 14:04

Merci Alina ♥
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Jeu 1 Nov - 14:15

De rien
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Mer 7 Nov - 16:32

Coucou, est-ce qu'on pourrait avoir des nouvelles de ta fiche s'il-te-plaît ? Si nous n'en avons aucune, elle sera déplacée dans les fiches en danger où tu pourras la récupérer ensuite !

Ce serait dommage puisque tu l'as presque fini ! :/
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Ven 9 Nov - 19:26

Oui Smile j'ai eu quelques soucis IRL ces derniers jours mais là ça va mieux ^^ je la finit dans les jours à venir sans faute Wink désolée de ne pas avoir prévenu plus tot
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa Ven 9 Nov - 22:05

Okay t'inquiètes, je t'accorde un délai sans problème Smile
J'espère que ça s'est arrangé IRL, et si t'as encore des problèmes, n'hésite pas à me mpotter ! Smile
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ryk' # From South Africa

Revenir en haut Aller en bas

Ryk' # From South Africa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COSMOPOLIA ROAD :: Pour commencer :: Pécheurs ou vertueux ? :: Viens te présenter ! :: Fiches Abandonnées-